portrait d’Axelle
portrait d’Axelle

Parce que que la moto ce sont des motardes, parce que la moto ce sont des rencontres, je vous propose de vous présenter quelques femmes qui ont la moto en perfusion.

Because motorcycling is also about women, because motorcycling is about meeting people, let me introduce you to some women who love motorcycle.

Axelle fait partie du conseil d’administration des Darkangels, moto-club féminin. Diplômée en arts graphiques et en mécanique, elle nous raconte son univers.⁠ vous pouvez la suivre aussi sur son blog

Quand et comment es-tu tombé dans l’univers moto ?⁠

Je suis montée pour la première fois sur une moto en tant que passagère il y a 6 ans. Quelques semaines après, je me mettais à la 125cc, et 6 mois plus tard j’avais le permis gros cube. Je suis tombée amoureuse de la moto sous toutes les coutures, entre les différentes pratiques et la mécanique.⁠

Avec quelle(s) moto(s) roules-tu ? Pour quelle pratique (cross, route, piste, méca …) ?

Curieuse de nature, j’ai essayé pas mal de disciplines : La piste en R6, le tout terrain (trail) en XLS 125, et la route bien sûr, actuellement en Fz8s. Pour le mécanique, je ne suis pas sectaire, même si j’ai le plus souvent l’occasion de bricoler des japonaises. Je prépare actuellement une Suzuki GSE 500 (remise à niveau mécanique et modifications esthétiques).⁠

Axelle Sur piste au guidon de sa R6
Axelle Sur piste au guidon de sa R6

Tu roules seule ou en groupe/ avec un moto-club?⁠

J’aime rouler avec des groupes féminins où l’ambiance est différente des groupes mixtes, elles sont peut être un peu moins attachées à leurs performances dans le domaines de la moto, que les hommes, sur route en tout cas. Je fais partie de l’équipe organisatrice du moto club Dark Angels, c’est un excellent moyen de partager cette passion avec les autres. La moto est quelque chose que j’adore partager mais c’est aussi souvent un plaisir solitaire. J’aime m’enfermer dans ma bulle avec mes outils, les mains dans le cambouis ou partir seule à moto quand l’envie m’en prend.⁠

Ton meilleur souvenir ?

J’en citerais deux : L’Himalaya (Ladakh) à moto. Pour les paysages, l’aventure humaine et aussi un peu pour le challenge technique après à peine 1 an de permis, sur des routes rarement revêtues. Le deuxième est un roadtrip d’1 mois et demi en France, Espagne et Portugal, à deux motos.⁠En un mot, que représente la moto pour toi?⁠
Plus qu’une passion, c’est une véritable obsession !

roadtrip dans l’himalaya
roadtrip dans l’himalaya

📸 Axelle /roadtrip dans l’himalaya/sur piste/

Laisser un commentaire

20 + 6 =